Début de Ramadan à Londres

L’avantage à dessiner des racailles, c’est que françaises, anglaises ou norvégiennes, ce sont les mêmes.

Les médias français se surpassent dans l’art de désinformer sur ces émeutes. Car si j’en crois ce site d’habitude assez fiable, le « bon père de famille non violent sympa comme tout » que les journalistes français nous présentent, était en fait un dealer surveillé qui a tiré sur un flic venu l’interpeller  et ses collègues ont riposté.

ça change tout hein?

Publicités

37 commentaires

  1. dessin de merde pour un blog de merde, si tu connaissais le sens du mot ‘chav’ tu fermerais ta bouche au de t’exiter sur chaque fait divers impliquant une personne issue de l’immigration

  2. « herbe de provence » tu as beaucoup de talent mais avec des idées de merde, et c est vraiment dommage. En mm temps je me « marre » de voir un dessinateur de presse d extreme droite, aussi rare qu une roumaine vierge de 14 ans.
    Tu vas t en foutre royalement, mais je n aurai qu un conseil à te donner, VOYAGE !!! Et tu comprendras surement beaucoup de chose sur l autre, l etranger, le pas francais quoi. Un bon voyage autour du monde te fera changer tout tes principes de merde et on pourra te retrouver chez Charlie ou au Canard. Bouge de ton village et tu deviendras un mec bien, j en suis persuadé. Ca va surement te faire bondir de ton petit gode-siege de bureau mais de tout mes voyages, le Turc (musulman) a été le peuple le plus gentil que j ai jamais vu, beaucoup plus sympa et attentioné que nos bon gaulois de francais.
    Continu à te faire du mal, t as surement pas eu une enfance facile, et c est la seule excuse que je peux te donner.
    Pas bonne continuation

  3. Au courant que tous les émeutiers n’étaient pas arabes, mais souvent de parfaits petits WASP ? Au courant que beaucoup de ces « racailles » ont rejoint des comités d’autodéfense visant à défendre leurs maisons contre les émeutes ?

  4. Je n’ai jamais dit que les émeutiers étaient tous anglais de souche. Mais le fait est que les violences à Londres ont émané de toutes les communautés, et pas seulement de la communauté musulmane comme le montre votre dessin.

  5. Bah il faut être pragmatique: Malgré les efforts désespérés des médias européens pour montrer des émeutiers bien blancs, tout le monde s’est rendu compte qu’à plus de 90% il s’agissait d’immigrés musulmans, dont certains hélas, ont peut-être même la nationalité anglaise, mais ça c’est un autre problème.

  6. Au regard de la loi française, le fait d’être musulman signifie appartenir à une race – puisque s’en prendre à cette religion est assimilé à du racisme au même titre que traiter une personne à la peau noire de « sale nègre », par exemple.
    Ou alors, il faut considérer qu’on a rétabli le délit de blasphème sous l’appellation de « racisme » – au bénéfice des seuls musulmans, puisqu’on peut encore critiquer le christianisme sans rien risquer pénalement…

  7. Bref, Herbe ne fait que se conformer à la législation en vigueur en mettant au même niveau « une couleur de peau et une religion ».

  8. Non non il a raison: être musulman est une religion pas une race.
    Ceci dit, tout le monde aura remarqué que l’islam cette religion la plus con, n’attire que les gens les plus cons, ce qui explique qu’ il y a si peu de japonais à être musulmans..

  9. @ lulu
    Une théorie raciale peut se baser sur la couleur de peau mais aussi sur la culture, la langue ou… la religion.
    Mais il est vrai que « incitation à la haine envers une communauté » aurait été préférable à « incitation à la haine raciale » .
    Au passage j’admire ton raisonnement: « le législateur a fait de la merde, donc on a le droit d’en faire aussi ».

    @ Herbie
    Qu’est ce que les japonais viennent faire là?!? Il a été démontré que ce sont des êtres supérieurs qui ont toujours raison?

  10. « Au passage j’admire ton raisonnement: « le législateur a fait de la merde, donc on a le droit d’en faire aussi ». »

    Il s’agit d’un raisonnement par l’absurde pour mettre en évidence (avec provocation il est vrai) la conclusion à laquelle tu parviens – ce qui tendrait à prouver qu’il est efficace… 😉

  11. incitation à la haine envers une communauté?
    Mais qu’est-ce que c’est une « communauté »?, ça n’existe pas en Droit les communautés, c’est un concept médiatique vide.
    En Droit, il n’existe que des individus qui choisissent librement d’adhérer à des idéologies antidémocratiques, antisémites et violentes comme les mouvements neo-nazis ou comme l’islam par exemple, et qui donc, légalement devraient en assumer les conséquences, individuellement.

    Je rajoute que la notion même de « communauté » est une notion raciste qui consisterait à réduire un individu à sa soi-disante communauté et donc en niant ses spécificités individuelles. De fait, les communautaristes sont des racistes.

  12. @ Herbie
    Bien sûr que si la notion de communauté existe en droit, sinon on aurait jamais pu avoir une définition de génocide par exemple.
    Jusqu’à nouvel ordre une religion n’est pas une idéologie, encore une fois ce n’est pas comparable.
    sinon c’est magnifique: les communautés nationales ne devraientt pas exister si je t’ai bien compris? Abolissons les frontières! C’est la lutte finaaaaaaaale lalala l’inteEEEernaaaaaaationaaaaaaaaaale lalala
    hum, pardon je m’égare, mais c’était beau ^^

    @ Lulu
    sauf que le législateur n’a pas fait tellement de la merde si on se rapporte aux bases des théories raciales. C’est juste que « race » ça sonne comme « blanc », « noir » ou « jaune » pour la plupart des gens, alors que ça s’est défini de plein d’autres manières au cours de l’histoire, y compris donc par la religion. « Incitation à la haine raciale n’est donc pas faux, juste pas evident au premier abord (d’où l’idée que la notion de communauté aurait été plus compréhensible, mais apparemment je suis un affreux nazi).

  13. Ben non.
    La race a été définie, entre autres, par la religion, mais uniquement par des crétins ou des gens de mauvaise foi. Cela ne nous concerne pas.
    On peut choisir librement sa religion, s’y convertir ou la quitter, ce qui ne sera jamais le cas de la race. Un enfant comprendrait ça.

    Les gens qui définissent « de bonne foi » la race à partir de la religion sont donc définitivement des crétins. Quant aux autres, ils utilisent simplement la crétinerie des premiers afin de faire voter des lois pour protéger leurs idéologies généralement nauséabondes et violentes, là je parle de l’islam, tout le monde aura deviné.

    Enfin quant au génocide, celui ci est basé sur la notion de « peuple » ce qui n’a rien à voir avec cette notion parfaitement grotesque de « communautés », qui je le répète, n’existe pas.

    Bref, malgré ta prose prétentieuse, ça a l’air un peu embrouillé dans ta tête..

  14. Ah ben oui les théories raciales c’est de la merde en boîte depuis le début, bravo, t’as trouvé ça tout seul? Donc si il y a des gens qui basent leur vision raciste sur des trucs à la con, la législation est dans son rôle pour le rappeler et le punir. D’autre part peut être que tu penses que les races existent, mais c’est pas le cas en droit français, donc le racisme à base de couleur de peau est sur le même plan que tous les autres. Il n’y a pas un « vrai » racisme et un racisme de mauvaise foi. Juste de l’incitation à la haine.

    Un peuple n’est pas une forme de communauté?
    « Une communauté historique est un groupe humain constitué géographiquement ou historiquement sur un territoire donné, et qui partage une culture ou une langue commune. C’est le cas des peuples, nations, civilisations, ethnies ou minorités ethniques, pour lesquelles les critères géographique et historique sont fondamentaux. »
    Bon la formulation vient de wiki mais ça m’a l’air plutôt correct.

    Petite colle pour toi: le peuple juif se définit comment?

    Ca doit bien faire quelques millions d’années que la vie sociale de l’être humain se bas sur la communauté. Tu propose quoi en échange? Parceque un homme tout seul, je donne pas cher de sa peau en pleine nature…

  15. La seule incitation à la haine visible et vérifiable se trouve dans le coran qui appelle nommément et clairement à, je cite, l’anéantissement des juifs et des chrétiens, les maudit et les traite de pervers et de menteurs. Le même sort est également prédit aux infidèles ou aux athées.

    Quant à ceux qui voudraient utiliser la notion d’incitation à la haine, non pas pour dénoncer comme il faudrait les musulmans, mais au contraire à l’encontre de ceux qui justement dénoncent le fascisme musulman, il s’agit comme pour ceux qui parlent de « communautés », de crétins ou de gens de mauvaise foi. Des cons ou des salauds pour résumer.

    Enfin le « peuple » juif n’existe évidemment pas. Ceux qui défendent cette notion indéfendable sont de la même sorte de racistes que ceux qui nous parlent de communautés musulmanes avec l’espoir même plus dissimulé que l’existence éventuelle de cette notion de « communautés » leur permettra d’obtenir des avantages réservés à leur « communauté ».

    Je le répète, le communautarisme c’est du racisme rampant qui doit être écrasé sans pitié. Si ces dernières années des politiques se sont fourvoyé avec le communautarisme, leur destin est d’être désormais balayé par le vent de l’Histoire et cité en exemple aux générations futures sur ce qu’il faut faire quand on veut provoquer une guerre civile dans un pays.

  16. Relis moi, je n’ai jamais parlé de communautARISME, qui est un autre problème, pas la peine de dériver.
    Que ce soit fascisant ou pas, les communautés, ça existe bel et bien: une meute de loups, une troupe de chasseurs du Paléolithique, une famille, un état moderne ou même la blogosphère en sont autant d’exemples. Tout groupe d’individus en interraction suivant certains critères distinctifs(sociaux, linguistiques, morphologiques, religieux j’en passe et des meilleurs) forme une communauté, au sens SOCIOLOGIQUE du terme.Et la loi en reconnait certaines, d’où le fait que l’antisémitisme ou l’homophobie sont reconnus.

    Après la notion de peuple juif existe depuis l’ancien testament et les juifs eux mêmes la revendiquent, grand bien leur fasse! Où est le problème?

    J’ai une question: tu crois vraiment que TOUS les musulmans appliquent TOUT le coran à la lettre? Tu sais que il y en a qui boivent de l’alcool et ne font pas leurs 5 prières par jour mais qui font le ramadan et ont quand même la foi?

    PS: Tu m’as pas répondu, est ce que pour toi les races existent?

  17. Sauf que reconnaitre l’existence des communautés dérive toujours sur le communautarisme.
    L’esprit des lois de notre pays repose sur la déclaration des droits de l’homme et sur la devise « liberté égalité fraternité ». Il n’y a pas de place dans la loi pour les communautés, point barre.

    à propos des juifs c’est la même rigueur qu’il faut appliquer: être juif c’est être adepte du judaïsme, point barre.
    Ceux qui défendent l’idée d’un peuple juif, comme par exemple « on est juif si sa mère est juive », font de la « pensée magique » en croyant qu’une religion peut se transmettre comme par magie de la mère aux enfants. J’ai le même genre de mépris pour ce genre de fadaises que pour l’astrologie ou les lignes de la main. Outre que cette croyance d’un peuple juif est idiote, elle est également dangereuse puisque appliquée par les nazis pour pourchasser ceux qu’ils considéraient comme juif, indépendamment de leur croyance personnelle.
    Bref, le peuple juif n’existe pas, et même, il n’a pas à exister.

    Enfin évidemment que les musulmans n’appliquent pas tous le coran à la lettre. Et heureusement: nous n’aurions de toutes manières pas assez de place dans nos prisons.

  18. Bon, je suis pas forcément convaincu que nier la réalité sociologique que sont les communautés soit le meilleur moyen de lutter contre l’aspiration politique qu’est le communautarisme, mais passons.

    Le problème, c’est que tu observe le judaïsme à travers le prisme du christianisme: contrairement à ce dernier, le judaïsme n’est pas une religion à vocation universelle, il s’adresse historiquement à un peuple « élu », le peuple Hébreu, et malgré (ou à cause de, ou grâce à) les exodes et la diaspora, cette notion a survécu dans la culture juive, ce qui explique qu’on ne se convertit pas au judaïsme aussi simplement qu’au christianisme par exemple (il n’y a que dans le cas des mariages que la procédure est expediée). Ca explique aussi qu’il y a des juifs qui sont… athées (ou des athées qui se disent juifs si tu préfère) mais qui nes ont pas des goys ou des gentils pour autant.
    (Là on voit bien que la différence entre peuple et religion peut dans certains cas être très floue, et le terme de « communauté », étant plus général et englobant toutes ces notions (peuple, religion, secte, club de foot, ethnie…), permettrait justement d’avoir un cadre commun.)

    Après evidemment que les théoriciens nazis sont parti de cette spécificité pour aboutir, par une grossière pirouette, à une définition raciale du judaïsme basée sur le sang. Mais ils se sont aussi servi du darwinisme pour justifier leur Weltanschauung, est ce que ça veut dire que tout tenant de la théorie de l’évolution est un méchant SS?

  19. « Bref, le peuple juif n’existe pas, et même, il n’a pas à exister. »

    Savais-tu que pour faire un bon pot au feu c’est pas une mauvaise idée d’y mettre un os à moelle ?

  20. Anonyme, à partir du moment où on peut s’y convertir, le judaïsme est comme les autres religions, « universel ».

  21. Non.
    Une religion n’EST pas universelle, mais porte un MESSAGE qui lui est universel ou pas.
    La conversion au judaïsme ne concerne pas seulement la foi ou les pratiques religieuse, elle implique aussi de se reconnaître comme partie intégrante du peuple d’Israël, au sens biblique du terme.
    Le peuple juif est une réalité. Comme tout peuple, il peut intégrer des elements exogènes. Ca ne rend pas le judaïsme universel pour autant.

    Au fait, si le judaïsme n’était qu’une religion, comment se justifierait la création de l’Etat d’Israël et l’arrivée de populations ayant vécu pendant près de 2000 ans en Europe?

  22. Le peuple juif n’est pas une réalité, shlomo Sand le démontre et le mémorial juif de Tel Aviv le confirme puisque dès l’entrée, des portraits géants de juifs roux, blonds, bruns, noirs et même chinois sont présentés aux visiteurs pour bien insister sur l’aspect universel du judaïsme.
    La conception du « peuple juif » vu au sens propre de peuple génétique et non au sens figuré de « peuple spirituel » est archi dépassée. Il n’y a plus que quelques vieux nazis qui s’ignorent, à défendre cette idée ridicule.

    Quant à la création d’Israël, elle se justifie a posteriori par l’habileté politique des sionistes de l’époque qui ont réussi à échanger la Shoah contre un pays.
    Mais ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dis: Si la création d’Israël est discutable d’un point de vue logique (comme beaucoup de pays finalement), l’existence d’Israël se justifie amplement, toujours a posteriori, par son extraordinaire habileté à survivre depuis 60 ans au milieu de la haine musulmane.
    S’il n’y a pas de peuple juif, il existe incontestablement un peuple israélien…. alors que l’existence d’un peuple palestinien reste à prouver.

  23. Bon, apparemment il y a une confusion assez grave chez toi: un peuple ne se définit absolument pas par les gènes, la couleur de peau ou autre critère morphologique (ça, c’est le type de critère qui sert à définir les races, dont l’existence, encore une fois, n’est pas communément admise). Donc oui il n’existe pas de RACE juive (ce qui est le point de vue nazi, qui ont fait le même amalgame grossier que toi: peuple=race)

    Un PEUPLE c’est une notion CULTURELLE et/ou POLITIQUE. C’est quand même la base en socio.

    Petit rappel: la création d’Israël se justifie juridiquement par le droit des peuples à disposer d’eux mêmes. Même s’il c’est le poids de la Shoah qui a évidemment joué le rôle principal dans cette décision, c’est une justification morale et pas juridique.

    C’est dingue quand même, tu veux tellement que le monde soit tel que tu l’as décrété que tu réinterprète tout à ta sauce.
    Sur ce, je vais te laisser, je suis arrivé au bout du nombre de messages que je comptais laisser ici, comme tu l’auras deviné vu mon pseudo.
    Mais s’il te plait, arréte de torturer la langue française pour faire dire n’importe quoi à n’importe qui. Les mots ont une signification précise, c’est pas pour rien.

  24. J’ai cité en exemple le peuple israélien qui est, je le rappelle, composé de roux, de blonds, de bruns, de noirs et de quelques chinois.. et j’ai également cité la conception nazie du « peuple juif » qui est bel et bien une conception racialiste… encore défendue aujourd’hui par quelques juifs et quelques nazis qui sur ce coup se rejoignent.

    Tu as raison de partir car tu ne comprends rien.
    Retourne commenter ton blog BD de pédés qui s’enculent toutes les deux planches, je pense que tu y es mieux à ta place.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s