Lagartempe

L’ours Mahomet

ours mahomet

KHARTOUM (AFP) — L’enseignante britannique jugée au Soudan pour avoir permis à des élèves de nommer un ours en peluche Mahomet a été condamnée jeudi soir par un tribunal de Khartoum à 15 jours de prison et à l’expulsion « pour insulte à l’islam », un jugement qui a été dénoncé par Londres.

« Gillian Gibbons a été condamnée à 15 jours de prison à partir du jour de son arrestation (dimanche) et ensuite à être expulsée du pays », a déclaré à la presse son avocat, Kamal Jazouli, à l’issue de sept heures d’audience qui ont vu défiler témoins à charge et témoins de la défense.

La prévenue a pu prendre la parole et plaidé sa bonne foi disant, selon son avocat, que si « elle voulait porter atteinte à l’islam, elle l’aurait fait en Grande-Bretagne ».

« Si on estime que j’ai fait une faute, je m’en excuse auprès de tous les Soudanais », a en outre déclaré Mme Gibbons, selon Me Jazouli.

La Britannique était accusée d’avoir laissé des élèves de 6 à 7 ans donner le nom de Mahomet à un ours en peluche alors que toute représentation du prophète de l’islam est illicite.

———–

Le Coran contre la République : les versets incompatibles Laurent Lagartempe

Editions de Paris (2006 – 183 pages) Dans ce livre rigoureux et édifiant, Laurent Lagartempe confronte les versets du Coran qui traitent de la politique, du gouvernement et de la justice avec nos propres lois.